Notre 30ème anniversaire est l’occasion de fixer nos principaux défis pour l’inclusion à l’horizon 2030, de revisiter les convictions qui fondent notre projet, de renforcer nos initiatives pour les plus exclus et d’alimenter notre dynamique d’innovation sociale. Nos défis pour les prochaines années ont été regroupés autour de 4 axes, interdépendants, qui se nourrissent les uns des autres. Ils définissent le chemin que nous voulons emprunter, avec plus que jamais l’humain au centre de notre action :

  1. Construire des parcours sur mesure et « sans couture » pour nos bénéficiaires, qui permettent de faire grandir chacun;
  2. Redonner confiance et autonomie en misant sur l'acquisition et la reconnaissance des compétences
  3. Chercher et expérimenter pour trouver des nouvelles solutions pour des personnes qui n'en ont pas. C'est une conviction depuis la création d'Ares, qu el'insertion et nos méthodologies d'accompagnement social et professionel peuvent s'adapater pour répondre aux besoins de nouveaux publics.
  4. Nouer des partenariats forts avec l'entreprise et le secteur social. Nous sommes convaincus que la coopération est un levier puissant pour nous enrichir et continuer d'améliorer notre performance sociale et économique. Nos retours d'expérience leur capitalisation et nos partgaes pourront être des sources d'inspiration, pour une société plus inclusive.

Développer des solutions pour ceux qui n'en ont pas

Notre mission au quotidien est de redonner confiance et autonomie aux personnes accompagnées. Nous poursuivons l'investissement dans notre méthodologie d'accompganement social et profesionnel, afin qu'elle soit toujours plus qualitative et performante. Notre objectif : construire des parcours sur mesure et sans couture, pour proposer des templins adaptés à une plus grande diversité de publics.

Nous souhaitons accueillir une diversité de publics et accompagner les nouvelles formes d’exclusion, sans autre condition que la motivation à s’en sortir. Nous voulons mettre en œuvre avec eux une logique de continuité dans les parcours, avec une notion de parcours sans couture. Notre idéal est une insertion par le travail précédée par des étapes amont, notamment pour la résolution de freins sociaux spécifiques (loge- ment, santé, linguistique, mobilité...) ; et débouchant sur des sorties accompagnées (après le parcours d’insertion), prenant en compte l’histoire et la spécificité de chaque personne. L’accompagnement social et professionnel en post-sortie sera systématique pour toutes les personnes accompagnées afin de garantir une insertion pérenne.
 

Nous souhaitons proposer des solutions aux personnes en situation de fragilité qui n’en ont pas. Nous renforçons notre proximité avec les acteurs sociaux sur les territoires pour identifier et répondre ensemble aux besoins non couverts, comme nous l’avons initié avec les publics seniors, handicapés ou détenus. Nous avons la capacité de dessiner, avec les acteurs spécialisés sur les problématiques d’un territoire donné, des solutions pour des publics dits « invisibles », ou pour lesquels l’inclusion n’a pas de solution à grande échelle.
 

Nous avons la conviction qu’impliquer les personnes accompagnées dans leur parcours, permet de mieux répondre à leurs besoins. Nous souhaitons aller plus loin, en nous appuyant sur nos bénéficiaires comme personnes ressources dans le parcours de leurs pairs, par du tutorat ou des groupes d’échanges entre pairs. Cette mécanique d’entraide contribue à l’enracinement des personnes avec la reprise de confiance en soi, le sentiment d’utilité et la participation à la société.

Accompagner vers le travail d'après-demain

Pour accompagner nos bénéficiaires vers une inclusion durable dans la société, l'acuqisition de compétences utilies à long terme est un levier clé. Elle permet de sécuriser les parcours dans le temps sur un marché du travail qui évolue.

L’acquisition de compétences relationnelles et techniques, sur des métiers en tension ou émergents, doit être au cœur de notre accompagnement, pour permettre aux personnes accompagnées de rebondir vers des secteurs dynamiques et à fort potentiel d'emploi. La reconnaissance de ces compétences contribue à (re)donner confiance en soi. C’est un pas vers l’autonomie et l’insertion durable dans la société.
 

Pour s’adapter à la réalité de chacun, développer des parcours tremplin sur mesure est primordial. Nous continuons donc d’investir sur la qualité de nos parcours, et sur notre ingénierie sociale. Nous souhaitons aller plus loin, en intégrant des passerelles entre les dispositifs d’insertion, permettant de trouver les solutions les plus adaptées à chaque étape du parcours de la personne. Nous voulons des parcours enrichis, avec l’utilisation d’outils complémentaires au travail et à l’accompagnement socio- professionnel (coaching emploi, activités socio-culturelles…).

Nous souhaitons étendre la portée de notre action, et préparer les personnes accompagnées à s’intégrer dans le monde du travail tout au long de leur vie professionnelle : les outiller pour prévenir d’éventuels décrochages, les aider à (re)devenir durablement actives, et à s’épanouir à travers toutes formes de travail.
 

Expérimenter, capitaliser et partager pour contribuer à rendre la société plus inclusive.

Nous continuerons d'être à l’origine d’innovations sociales pour répondre à des besoins sociaux non couverts. Nous croyons que leur essaimage sera le premier pas vers la construction de réponses systémiques aux situations d’exclusion. 

Nous souhaitons expérimenter de nouvelles modalités d’accompagnement et des nouvelles formes de coopération avec nos partenaires, pour augmenter notre performance sociale et économique et mieux répondre aux besoins des publics en difficulté.

Innover, expérimenter, tout en restant exigeants quant à l’utilité de nos dispositifs. Pour cela, nous mesurons notre impact social et les effets pérennes de nos parcours de manière globale et dans la durée, pour capitaliser sur notre expérience et continuer d’améliorer notre accompagnement.

Nous expérimentons au service de l’inclusion, et souhaitons continuer à essaimer largement nos modèles une fois leur utilité sociale démontrée. Multipliés et portés collectivement, ces modèles peuvent contribuer à faire pivoter la société vers plus d’inclusion, tout en nous enrichissant.

Promouvoir la coopération inclusive

Nous sommes convaincus que la coopération permet de construire des solutions performantes, adaptées aux enjeux sociaux, qui s’appuient sur les atouts de chacune des parties prenantes. Prendre conscience de nos liens d’interdépendance est pour nous un levier puissant pour rendre la société plus inclusive.

Nous avons la conviction que la coopération avec des acteurs économiques engagés est une des clés pour pouvoir démultiplier notre impact et notre potentiel d’externalités positives. Par le dialogue entre les acteurs, l’accompagnement vers des pratiques plus inclusives, la création de coopérations à impact comme les joint-ventures sociales, nous contribuons au développement d’entreprises et d’une société plus inclusives.

Enfin, mieux répondre aux problématiques des publics que nous accompagnonsn écessite d’approfondir notre compréhension des enjeux spécifiques de nos territoires d’implantation, en nous inscrivant dans les dynamiques de coopération locales. Ainsi, nous contribuons à notre échelle à leur développement social et économique.
 

Les outils déployés par l’insertion par l’activité économique, ainsi que notre méthodologie d’accompagnement socio- professionnel, sont pour nous des leviers d’inclusion actionnables et adaptables par les différents champs du secteur social, en dehors du strict secteur de l’IAE. Nous souhaitons contribuer à l’ouverture du secteur et des acteurs de l’inclusion, comme nous l’avons fait avec les expérimentations « CDD tremplin » ou SIAE en détention ; et étendre nos actions à de nouveaux champs du secteur social pour élaborer des solutions d’insertion adaptées à des publics exclus pour lesquels les solutions existantes ne sont pas accessibles.
 

Télécharger