Michel Barnier

michel_barnierConstruire les fondations d’une croissance différente et durable. Libérer les talents, les énergies pour davantage d’innovation sociale et économique. C’est le combat d’Ares.

Ce combat, c’est celui que mènent au quotidien les membres et les partenaires d’Ares en faveur de l’insertion sociale et professionnelle des personnes victimes d’exclusion, leur permettant de retrouver une place à part entière dans la société.

Cette année, nous fêtons les 20 ans du marché intérieur européen. Cet anniversaire, nous allons le célébrer sans nostalgie en montrant la voie à suivre pour retrouver le chemin d’une nouvelle croissance en Europe. Ces entrepreneurs sociaux, à l’instar d’Ares, de Thibaut Guilluy et des équipes qui l’entourent ont leur part à prendre dans la construction de ce nouveau chemin. Vingt ans après, la réussite d’Ares illustre l’efficacité de l’entrepreneuriat social comme nouvelle voie de développement économique et social.

Au moment où les Etats n’ont plus d’argent dans leurs caisses, et où les conséquences de la crise se ressentent avec une violence inouïe à travers toute l’Europe, la définition d’une nouvelle offre de croissance est devenue une priorité de mon mandat de Commissaire en charge du marché intérieur et des services. Avec l’aide d’une dizaine de collègues Commissaires, nous avons élaboré et proposé, en avril 2011, un Pacte pour le marché unique. (…) Il s’agit de propositions législatives qui doivent libérer des réserves de croissance aujourd’hui comprimées. (…) L’entrepreneuriat social fait partie de ces leviers prioritaires.

J’ai la conviction qu’il s’agit d’un domaine où le potentiel de croissance économique et d’innovation sociale est absolument énorme. J’ai aussi la certitude que ce secteur encore trop méconnu propose un modèle d’entreprise et de développement durable sur le plan économique car nous ne pouvons pas sortir de cette crise historique comme nous y sommes rentrés. Les conditions de la sortie de crise sont aujourd’hui claires : un marché unique qui fonctionne mieux (…) et une cohésion sociale renforcée, dans la société bien sûr, mais aussi au sein de l’entreprise. Comme le souligne très justement la devise d’Ares, « tous les chemins mènent à l’homme ». Je souhaite qu’à travers notre action et celle d’acteurs comme Ares, « un certain nombre de ces chemins mènent à l’entrepreneuriat social » en Europe en 2012.

Michel Barnier

Commissaire européen en charge du Marché Intérieur et Services