Étude handicap et insertion professionnelle

La restitution des conclusions de l’étude a eu lieu le 7 décembre au Campus ESSEC du CNIT à la Défense, en partenariat avec OpinionWay, l’AFMD et l’ESSEC. Un dispositif d’accessibilité handicap imaginé avec l’association Aditus avait été mis en place, avec notamment une boucle magnétique, de la vélotypie et un interprète en LSF (langue des signes française). L’étude en question est l’une des premières sur la notion de trajectoire professionnelle et de parcours d’insertion, elle a été réalisée pendant plus d’un an par l’institut d’études Opinion Way dans le cadre de sa politique de mécénat. Construite autour d’une étude qualitative et d’une étude quantitative (avec plus de 200 répondants), cette nouvelle enquête apporte des réponses pour mieux comprendre les besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis de leur parcours d’insertion professionnelle et les conditions nécessaires pour favoriser leur évolution vers une entreprise classique.

Les intervenants
Ont témoigné : Thibaut Guilluy (Directeur Général d’Ares), Jérôme Savouré (Directeur Ile-de-France de Norbert Dentressangle Logistique), Gaël Loric (Responsable de Log’ins), Delphine Sirven (Directrice des études Environnement, Social et Gouvernance d’Opinion Way), Pauline Misset (Chargée d’études senior d’Opinion Way), Bruce Roch (Président de l’Afmd, Directeur RSE d’Adecco Groupe France), Eric Delecourt (Secrétaire général de l’ESSEC), Emmanuel Lordet (Directeur des Entreprises adaptées de l’APF) et Ryadh Sallem (triple champion d’Europe de basket fauteuil).

Une enquête en lien avec le projet d’insertion de Log’ins
L’étude a été lancée à l’initiative d’Ares à l’occasion de la création en 2011 de l’entreprise adaptée Log’ins, spécialisée dans la logistique marketing publi-promotionnelle, le co-packing et la logistique e-commerce. Elle lui fournit des axes de travail pour la construction de son dispositif d’accompagnement. Joint Venture Sociale portée par Ares et le logisticien Norbert-Dentressangle, Log’ins a pour vocation de former des personnes handicapées éloignées de l’emploi sur un parcours d’insertion avant de les orienter vers un emploi en entreprise classique. Log’ins a démarré opérationnellement en septembre avec SFR pour premier client.

Des conclusions en concordance avec le projet de log’ins
L’étude met en exergue la nécessité de construire une passerelle de l’entreprise adaptée vers l’entreprise classique afin de favoriser le passage de personnes handicapées en entreprise classique. En effet, tous profils confondus, les entreprises classiques se révèlent plus attractives que les entreprises adaptées dans la mesure où elles restent la norme socioprofessionnelle à atteindre et offrent des rémunérations salariales supérieures ainsi qu’un poste évolutif. Les principaux freins à l’intégration d’une entreprise classique identifiés concernent le manque d’adaptation des postes, la confiance en soi et la crainte des relations avec ses collègues et supérieurs. L’étude fait ainsi valoir le principal besoin des personnes handicapées dans leur recherche d’emploi : un accompagnement socioprofessionnel adapté et l’accès à des formations professionnalisantes. Ce sont autant d’axes de travail que Log’ins aura à cœur de creuser en 2012, pour asseoir et développer son projet social.