Logo La Petite Reine

Jean-Paul GROGUHET, ancien salarié à La Petite Reine

« La Petite Reine pour moi c’est une reconversion. Avant j’occupais le poste de portier dans des boîtes de nuit. Je vivais dans le monde de la nuit, un monde un peu rock’n’ roll où j’étais coupé de tout. Un matin je me suis réveillé et je me suis dit qu’il fallait que je change.

J’avais envie d’autres choses alors j’ai cherché des formations et je suis arrivé chez LPR en octobre 2014. Je savais même pas qu’il existait des structures comme ça ! Au début on m’a montré comment faire avec les cargocycles et je pensais que c’était facile mais en fait c’est un métier très particulier. Pour réussir, il faut un cocktail de bonne humeur, de forme physique et surtout, savoir prendre du recul parce que tu rentres quand même dans l’intimité des personnes quand tu les livres. J’avais la force de continuer alors je l’ai fait ! Mais au bout de six mois, ma chargée d’accompagnement m’a annoncé que La Petite Reine n’allait pas renouveler mon contrat parce qu’ils pensaient que j’étais prêt. Ils m’ont pas laissé tombé pour autant! Et elle avait raison : je recommence dans quelques jours sur une mission en intérim qui peut déboucher sur une embauche en CDI. »