Logo Ares Atelier

Gayane, ancienne allocataire d’Ares Atelier

« Pourquoi je voulais travailler ? Parce que quand je faisais la formation linguistique à l’ASSFAM avant Ares, je rentrais chez moi et je parlais la langue maternelle et comme ça, j’avançais pas.

C’est pour ça, je voulais travailler pour parler avec des gens, pour apprendre plus vite qu’en formation. Même mes collègues m’aidaient pour corriger, pour apprendre les mots. S’il y avait un mot que je ne comprenais pas, je demandais et ils m’expliquaient. En août 2014, on a travaillé pour LaFab. Il y avait deux équipes, une le matin et une autre l’après-midi. Et en septembre, j’ai été embauchée. Mon contrat chez Ares prenait fin et j’avais besoin d’un travail. Au début, c’était pas exactement le poste que je voulais mais je ne pouvais pas rester chez moi les bras croisés à rien faire. Dans mon travail, maintenant, je m’occupe des préparations de commandes : je mets dans un carton, je mets les étiquettes, je note les quantités, combien j’ai préparé et combien on doit livrer, stocker… je me rends compte que ce que j’ai fait chez Ares m’a beaucoup appris. »